Conseils d’utilisation

Les stabilisateurs permettent, comme vous devez le savoir, de stabiliser vos prises de vues en les rendant plus fluides et en éliminant les vibrations inévitables.
Comme vous avez pu le voir sur notre site ou dans vos recherches, il y a de nombreux modèles de stabilisateurs donc nous n’allons pas vous donner ici un manuel d’utilisation de tous ces gimbals. Ni même leurs caractéristiques que vous pouvez trouver dans nos tests des stabilisateurs et notre comparateur. Sachez toutefois que leur prise en main n’est pas la même et certaines sont plus intuitifs que d’autres.

Nous nous permettons de vous donner quelques conseils utiles pour obtenir le meilleur résultat pendant vos prises de vues.

Qu’est-ce un stabilisateur ?
C’est en fait un support pivotant qui permet une rotation autour d’un axe avec trois cardans montés et liés grâce à un pivot orthogonal. Les cardans agissent grâce aux 3 moteurs brushless qui ont la capacité de maintenir le niveau de la caméra du smartphone sur les 3 axes en compensant ainsi les mouvements ou tremblements involontaires que vous faites pendant une prise de vue, comme vous pouvez le voir sur cette illustration animée de Wikipedia. Cela vous permet de garder une image stable quelles que soient les circonstances ou les mouvements effectués lorsque vous tenez le stabilisateur.
Sachez aussi que grâce aux algorithmes poussés, le gimbal arrive à très bien faire la différence entre vos mouvements volontaires et les secousses indésirables. Une prouesse technique en effet, très utile pour arriver à tirer profit de votre accessoire !

 

Conseils d’utilisation

Il est important de ne jamais démarrer votre gimbal sans avoir monté votre smartphone ou l’action-cam dans la nacelle prévue à cet effet. La plupart du temps, un auto-calibrage se fait à l’allumage de votre gimbal.
Il est aussi essentiel de bien équilibrer l’objectif dans la nacelle pour profiter au maximum de la stabilisation vidéo. C’est pour cela qu’il faut mettre à jour régulièrement votre logiciel en allant vous connecter au site internet du constructeur.

Avant de commencer vos tournages, assurez-vous que votre téléphone et le stabilisateur soient chargés électriquement à bloc. En effet cela serait dommage qu’un d’entre eux vous lâchent en pleine action. Certains stabilisateurs proposent une alimentation de votre smartphone via un port USB ou mini-USB intégré relié à leur puissante batterie contenue dans le manche. Pratique !

Si vous changez d’appareil pendant le tournage – par exemple si vous passez d’une action-cam à un smartphone ou même si vous changez tout simplement de smartphone parce sa batterie a rendu l’âme – n’oubliez pas d’éteindre votre stabilisateur et de l’allumer seulement après avoir monté le nouvel appareil afin d’en faire un équilibrage approprié. Un bon réflexe à prendre, car vous pourriez en effet ne pas vous rendre compte de l’erreur et ne la constater qu’au moment de la post-production avec une vidéo mal cadrée !

Un autre conseil, qui peut vous sembler dérisoire, est de contrôler la fixation de votre smartphone avant de commencer vraiment la prise de vue. Pourtant, il m’est arrivé souvent de voir des personnes dont le téléphone “volait” en plein tournage… Ce n’est pas parce que le système de fixation est mauvais (même s’il est vrai que certains sont plus faibles à ce niveau!), mais surtout qu’une simple vérification préalable n’a pas été faite.

En provoquant une secousse volontaire et contrôlée vous pouvez ainsi éviter des accidents et surtout d’endommager votre smartphone bêtement. Pensez-y !

Conclusion

Un stabilisateur n’est pas très difficile à utiliser de nos jours, et nous sommes convaincus que vous allez maîtriser le vôtre rapidement en devenant vite un vrai pro. Toutefois, n’allez pas imaginer qu’un gimbal va réussir à stabiliser l’image dans toutes les circonstances. Si vous secouez votre ensemble gimbal-smartphone comme un cocotier, vous aurez un rendu similaire :-).
Vous devez donc avoir en tête que vos mouvements et notamment les changements d’angle doivent se faire en douceur, de manière fluide afin de permettre à votre stabilisateur de “comprendre” ce que vous faites et d’effectuer son excellent boulot de correction / embellissement de votre travail !
Nous vous souhaitons chaleureusement de bons tournages et n’hésitez pas à consulter nos fiches détaillées sur les gimbals que nous avons testés pour vous !

Un dernier truc !

Une astuce bien utile pour réaliser de magnifiques Timelapses à l’aide d’un stabilisateur.

Les commentaires sont fermés